Le retour de Zlatan Ibrahimovic et le destin du AC MILAN

Commençons tout d’abord par nous mettre dans le contexte. Nous sommes lors de la saison 2018/2019 au sein de l’équipe AC Milan :

 1. En ce qui concerne la Serie A, l’AC Milan a manqué la Ligue des champions de peu, terminant quatrième, à un point de l’Inter Milan

2. Concernant la Ligue européenne, les Rossoneri n’ont pas réussi à se qualifier pour la phase de groupes.

Les différents changements de coach

1 ➔ Les difficultés rencontrées lors de cette saison par l’équipe, ont conduit l’entraîneur Gennaro Gattuso à démissionner.

“Décider de quitter le banc de l’Inter Milan n’est pas facile. Mais c’est une décision que j’ai dû prendre”, a déclaré Gattuso à La Repubblica. “Il n’y a pas eu un moment précis où je l’ai prise, c’est la somme de ces 18 mois comme entraîneur d’une équipe qui pour moi ne sera jamais comme les autres. Des mois que j’ai vécus avec une grande passion, des mois inoubliables. 

” 2 ➔ Lorsque le double vainqueur de la Serie A et de la Ligue des champions en tant que joueur avec Milan a décidé de passer à autre chose, le club a choisi d’engager le manager de la Sampdoria, Marco Giampaolo, pour lui succéder.

Ses débuts avec le Milan n'ont pas été bons.

Le club a perdu quatre de ses sept premiers matches. Plus notable encore, le club a fait preuve d’une forme médiocre, d’un manque de confiance et d’une mauvaise structure. De nombreux joueurs ont été licenciés ou, à de nombreuses reprises, n’ont pas su s’entraider lors des matches. Son passage à Milan a donc été de courte durée.

3 Le club a décidé de le remplacer par Stefano Pioli après sa victoire 2-1 contre Genoa. Avant son arrivée, les préoccupations de la saison étaient le marquage, la confiance et le leadership sur le terrain.

Après un mauvais départ, les supporters des Rossoneri espéraient que la signature de Zlatan Ibrahimovic allait renverser la situation alors qu’ils se dirigeaient vers la zone de relégation.

Avant de signer l’attaquant suédois, les meilleurs buteurs de Milan étaient Krzysztof Piątek et l’arrière gauche Theo Hernandez, avec quatre buts chacun. Sur les 15 buts marqués par Milan cette saison, avant l’arrivée d’Ibrahimovic, 11 l’ont été par le milieu de terrain et la défense, ce qui n’est pas suffisant pour un club aux attentes aussi élevées.

L’arrivée de Zlatan

Le Suédois a signé un contrat de six mois avec une option de prolongation d’un an.

Ces six mois seront essentiels pour voir si je suis en forme et si je peux fournir des résultats. Sinon, je ne vais pas rester juste pour être ici. Cela ne m’intéresse pas“, a déclaré M. Ibrahimovic.

Le défi d’être au plus haut niveau me procure beaucoup d’adrénaline. Je n’ai pas vu beaucoup de footballeurs de 38 ans revenir dans un club comme celui-ci“.

La signature d’Ibrahimovic a été l’un des meilleurs coups de Paolo Maldini et de l’ancien directeur Zvonimir Boban. Un club qui manquait d’identité sur le terrain a été ramené à la vie après les débuts de Zlatan à Milan.

L’attaquant a marqué son deuxième but lors de la victoire 2-0 contre Cagliari.

Je reviens dans un club que je respecte énormément et dans la ville de Milan que j’aime. Je vais me battre avec mes coéquipiers pour changer le cours de cette saison. Je ferai tout pour que cela se réalise“, a déclaré Ibrahimovic.

A 38 ans, il a encore la capacité de marquer et ne montre aucun signe de ralentissement dans sa carrière. La pire saison de l’attaquant devant le but remonte à 2005/06 avec la Juventus où il a marqué sept buts en 35 matches en Serie A.

Bien qu’il n’ait pas joué en Europe ces deux dernières saisons, puisqu’il avait choisi de rejoindre la Major League Soccer du LA Galaxy, cela ne semble pas avoir affecté sa capacité à contribuer à un niveau aussi élevé.

L’attaquant a accumulé plus de 500 matches de carrière en Europe, jouant avec des clubs tels que l’Ajax, la Juventus, l’Inter Milan, l’AC Milan, le Paris Saint-Germain et Manchester United. Grâce à la quantité d’expérience acquise par le Suédois au cours de sa carrière professionnelle et à sa compréhension de la manière de jouer à un niveau supérieur, il ne lui a pas fallu longtemps pour revenir à la vie avec Milan.

En plus d’avoir marqué trois buts lors de ses premiers pas avec les Rossoneri sur sept des huit matches de la Serie A, il a contribué à ramener une mentalité de vainqueur à Milan.

Son impact sur le club italien

L’été dernier, l’AC Milan a décidé de faire appel à de nombreux jeunes joueurs prometteurs tels que Rafael Leao, Rade Krunic et Hernandez. Cependant, de nombreux vétérans comme Ignazio Abate, Riccardo Montolivo et Cristian Zapata ont quitté le club. Lorsqu’ils ont été à la traîne cette saison, le club n’avait donc plus de dirigeant expérimenté, quelqu’un qui se faisait entendre sur le terrain pour aider à galvaniser l’équipe. Parfois, l’équipe semblait peu intéressée et peu motivée à jouer, comme lors de la défaite 5-0 contre l’Atalanta.

L’arrivée d’Ibrahimovic a eu un impact immédiat. L’équipe a pu gagner des matchs, marquer plus de buts et faire preuve de leadership sur le terrain.

Si je ne marque pas, je fais des passes ou d’autres choses pour aider l’équipe”, a expliqué Ibrahimovic.

Le Suédois est connu pour sa force, sa volonté de jouer dos au but, sa touche finale, sa vision du jeu, ses passes et son contrôle du ballon. Ce sont des domaines qui profitent à l’équipe.

Il est clair que je ne peux pas jouer comme je le faisais à 28 ans“, a déclaré Ibrahimovic. “Mais je sais ce que je peux faire. Vous ne devez pas en faire trop quand vous jouez. Au lieu de courir, vous pouvez tirer de 40m.”

Milan devra faire tout son possible pour s’assurer les services d’Ibrahimovic pour la saison 2020/21 de la Serie A.

Sans le Suédois, il leur manquera à nouveau un leader et une identité sur le terrain.

A nos écrans pour découvrir le futur de cette équipe prometteuse et les exploits de ce joueur exceptionnels.

“Zoom sur Cristiano Ronaldo”

Revenons sur ce joueur d’exception qui a réalisé des records en jouant pour les clubs de Manchester United, du Real Madrid et de la Juventus, ainsi que pour l’équipe nationale portugaise.

Alors qui est Cristiano Ronaldo ?

Cristiano Ronaldo dos Santos Aveiro est une superstar du football nous venant du Portugal.

En 2003 – alors qu’il n’avait que 16 ans – Manchester United a payé 12 millions de livres sterling (plus de 15 millions d’Euros) pour le faire signer, un montant record pour un joueur de son âge.

En 2004, lors de la finale de la FA Cup, Ronaldo a marqué les trois premiers buts de Manchester et les a aidé à remporter le championnat. Il a établi un record de buts marqués au sein de la franchise anglaise.

En 2008, le Real Madrid verse un montant record de 131 millions de dollars pour ses services l’année suivante.

Parmi ses nombreuses réalisations, il a remporté un nombre record de 5 Ballons d’Or pour le joueur de l’année et a conduit le Portugal à une victoire émouvante lors du championnat d’Europe de 2016.

En juillet 2018, Ronaldo a entamé une nouvelle phase de sa carrière en signant avec la Juventus, club italien de Serie A.

Son enfance

Ronaldo est né le 5 février 1985 à Funchal, Madère, Portugal, une petite île au large de la côte ouest du pays. Il est le plus jeune des quatre enfants de Maria Dolores dos Santos et José Dinis Aveiro.

Ronaldo a grandi dans un quartier majoritairement ouvrier, dans une petite maison au toit de tôle qui surplombait l’océan. Il a été initié au football par son père, qui travaillait comme responsable de l’équipement dans un club de foot pour garçons.

Ses débuts ont été marqués par de nombreuses difficultés. Son père buvait souvent trop, ce qui a d’ailleurs malheureusement causé son décès en 2005. La perte de son père a été  particulièrement difficile pour Ronald. Il était très proche de son père. Le jeune athlète avait pourtant souvent insisté pour que son père entre en désintoxication et s’occupe de sa consommation d’alcool mais ce dernier n’a jamais accepté son offre.

À l’âge de 10 ans, Ronaldo était déjà reconnu comme un phénomène – un enfant qui mangeait, dormait et buvait du foot. “Tout ce qu’il voulait faire quand il était petit, c’était jouer au football“, s’est rappelé son parrain, Fernao Sousa, pour les journalistes britanniques, ajoutant : “Il aimait tellement ce jeu qu’il manquait les repas ou s’échappait par la fenêtre de sa chambre avec un ballon quand il était censé faire ses devoirs“.

Au début de son adolescence, le talent et la légende de Ronaldo avaient considérablement grandi. Après un passage au Nacional da liha da Madeira, il a signé avec le Sporting Portugal en 2001.

Revenons un peu plus en détails sur ses exploits et sur les équipes dans lesquels il a joué

Manchester United

Rappelez-vous, en 2001, Manchester United a payé plus de 12 millions de livres sterling pour le faire signer – un montant record pour un joueur de son âge.

Ronaldo avait fait tourner les têtes avec une performance envoûtante contre Manchester au Portugal, impressionnant même ses adversaires par son jeu de jambes et son habileté. Il a fait une telle impression qu’un certain nombre de joueurs de United ont demandé à leur entraîneur d’essayer de faire signer le jeune joueur, ce que l’équipe a rapidement fait.

Ronaldo n’a pas déçu le monde du football : il a fait preuve d’une grande promesse dès la finale de la FA Cup 2004, en inscrivant les trois premiers buts de l’équipe et en l’aidant à remporter le championnat. En 2007, Ronaldo a signé un contrat de cinq ans, d’une valeur de 31 millions de livres sterling.

Un an plus tard, Ronaldo justifie à nouveau son salaire élevé en organisant l’une des meilleures saisons de l’histoire du club, en établissant un record de franchise pour les buts marqués (42) et en recevant le titre de Joueur mondial de la FIFA en 2008. En tout, Ronaldo a contribué à remporter pour Manchester United trois titres de première division.

Real Madrid

En 2009, le club de football espagnol Real Madrid a accepté de verser à Manchester United un montant record de 131 millions de dollars pour avoir la chance de signer Ronaldo. L’engagement de Ronaldo à Manchester United était constamment remis en question et les spéculations allaient bon train sur le fait qu’il voulait jouer ailleurs, si bien que personne n’était vraiment surpris de voir Ronaldo partir.

Je sais qu’ils vont exiger beaucoup de moi pour que je réussisse dans le club et je sais que j’aurai beaucoup plus de pression qu’à Manchester United parce que j’y ai été pendant de nombreuses années“, a déclaré Ronaldo aux journalistes. “Mais cela signifie un nouveau défi et va m’aider à être le meilleur footballeur“.

Ronaldo a ensuite dressé une liste impressionnante de distinctions individuelles et de trophées d’équipe. En décembre 2016, il a remporté son quatrième Ballon d’Or en tant que joueur de l’année, battant Lionel Messi du FC Barcelone.

En 2016, Ronaldo a remporté le Championnat d’Europe, la Ligue des champions et la Coupe du monde des clubs, ainsi que des prix individuels de l’UEFA et du magazine France Football. L’année suivante, il remporte un cinquième Ballon d’Or pour égaler ceux de son rival de longue date, Messi.

Juventus

Après avoir laissé entendre que son passage au Real touchait à sa fin, Ronaldo a confirmé les rumeurs en juillet 2018 en signant avec la Juventus, club italien de Serie A, qui a versé 140 millions de dollars de frais de transfert à son ancien club espagnol.

Ronaldo a rendu hommage aux fans du Real dans une lettre ouverte sur le site web du club, en écrivant “Ces années au Real Madrid et dans cette ville de Madrid ont sans doute été les plus heureuses de ma vie. Je n’ai que des sentiments de grande gratitude envers ce club, les fans et la ville. Je ne peux que les remercier tous pour l’amour et l’affection que j’ai reçu“.

Équipe nationale du Portugal

Le 10 juillet 2016, Ronaldo a ajouté une victoire émotionnelle à sa collection. En tant que capitaine de son équipe nationale, Ronaldo a mené le Portugal en finale du Championnat d’Europe contre la France.

Bien qu’il ait été mis sur la touche après s’être blessé au genou 25 minutes après le début du match, le Portugal a remporté le titre de champion 1-0, son premier trophée international.

Les coéquipiers de Ronaldo ont déclaré qu’il les avait motivés en tant que capitaine de l’équipe depuis la ligne de touche.

Il nous a donné beaucoup de confiance et nous a dit : “Écoutez les gens, je suis sûr que nous allons gagner cet Euro, alors restez ensemble et battez-vous pour cela“, a déclaré l’arrière latéral Cédric Soares après la victoire du Portugal.

C’est l’un des moments les plus heureux de ma carrière“, a commenté Ronaldo. “J’ai toujours dit que je voulais gagner un trophée avec l’équipe nationale et entrer dans l’histoire. Et je l’ai fait. Dieu merci, les choses se sont bien passées pour nous“.

Ronaldo a connu un départ magnifique lors la Coupe du monde 2018, en inscrivant trois buts lors du premier match nul contre l’Espagne, avant d’en ajouter un autre contre le Maroc pour établir un record européen avec son 85e but international.

Cependant, il n’a pas marqué lors de la défaite 2-1 contre l’Uruguay lors des phases d’élimination directe, après quoi il a refusé de faire des commentaires sur son avenir avec l’équipe nationale.

Le salaire de Cristiano Ronaldo

Après neuf ans au Real Madrid, Ronaldo a subi une baisse de salaire en 2018, signant un contrat avec la Juventus pour 64 millions de dollars par an, selon Forbes.

En janvier 2019, il a accepté de payer une amende de 21 millions de dollars pour évasion fiscale entre 2010 et 2014.

En 2017, Ronaldo a empoché 93 millions de dollars, selon Forbes, dont 58 millions de dollars de salaire et de bonus payés par le Real Madrid. Les revenus de Ronaldo ont fait de lui le joueur de football le mieux payé pour la quatrième année consécutive et l’athlète professionnel le mieux payé de 2017.

La petite amie de Cristiano Ronaldo et ses enfants

Ronaldo sort avec le mannequin espagnol Georgina Rodriguez ; le couple a été vu pour la première fois en public vers novembre 2016.

En juin 2017, Cristiano a accueilli des jumeaux, un garçon, Mateo et une fille, Eva, par l’intermédiaire d’une mère porteuse.

En novembre 2017, une petite fille a rejoint leur famille, Alana. Alana est née de sa relation avec Georgina Rodriguez.

Le premier enfant de Ronaldo, Cristiano Jr, est né d’une ancienne petite amie en juin 2010 ou d’une mère porteuse. Cristiano Ronaldo a longtemps caché son identité.

Foot féminin – les 10 joueuses les mieux payées

Bien que le Football féminin soit moins connu et populaire que son homologue masculin, le foot féminin connait un sacré essor ces dernières années. Les joueuses bénéficient désormais de salaires honorables.

Il convient de rappeler que jusqu’au années 70, le football féminin était interdit dans de nombreux pays. C’est qu’en 1969 que la première Coupe d’Europe féminine connait le jours, puis 1970 pour la première Coupe du Monde, mais toujours à titre non officiel. 

Grâce au soutien de la FIFA et l’évolution des mentalités populaires, la discipline est désormais reconnue et connait une belle perspective d’avenir. 

Ne tardons pas plus et voyons combien gagne une joueuse de foot selon ses performances.

10. Lucy Bronze – 200 00 euros bruts par an

Lucy Bronze est la finaliste du Ballon d’Or en 2019. Elle a été élue plusieurs fois meilleure joueuse de l’année en Angleterre. La britannique a été transféré à l’Olympique Lyonnais en 2017 après 2 ans à Manchester City. Elle gagne environ 17 000 euros bruts par mois.

9. Vivianne Miedema - 250 000 euros bruts par an

Depuis 2017, l’incroyable Néerlandaise Vivianne Miedema joue à Arsenal. Elle a marqué l’histoire néerlandaise hommes et femmes confondus. En effet, lors de la Coupe du Monde féminine de football, elle a été la meilleure buteuse en dépassant les 60 buts marqués !! Et côté salaire, elle gagne environ 21 000 euros bruts par mois.

8. Marta Vieira da Silva - 340 000 euros bruts par an​

Elle a été nommée meilleure footballeuse de l’année, chaque année de 2006 à 2018. La Brésilienne Marta Vieira da Silva est considérée comme la meilleure joueuse de tous les temps. Elle évolue dans l’équipe Orlando Pride aux États-Unis. Elle touche environ 28 000 euros bruts par mois.

7. Wendie Renard - 348 000 euros bruts par an​

Évoluant à l’Olympique Lyonnais, la Française Wendie Renard est considérée comme la meilleure défenseuse au monde. Elle a remporté 14 Championnats de France, 8 Coupes de France et 6 Ligues des champions. Son palmarès est incroyable et lui permet de toucher un salaire mensuel de 29 000 euros bruts.

6. Amandine Henry - 360 000 euros bruts par an​

La Française Amandine Henry a été élue 2ème meilleure joueuse de la Coupe du Monde en 2015. Elle évolue en milieu de terrain. En 2017, elle devient la capitaine des Bleues. Elle est la Française la mieux payée du Foot féminin. Elle touche 30 000 euros bruts par mois.

5. Carli Lloyd - 396 000 euros bruts par an​

L’américaine Carlo Lloyd a gagné 2 Coupes du Monde, en 2015 puis en 2019. Elle évolue depuis 2018 au Sky Blue FC. Elle a marqué 123 buts en 10 ans. À 37 ans, elle fait partie des joueuses les mieux payées du monde en touchant un salaire de 33 000 euros bruts par mois.

4. Ada Hegerberg - 400 000 euros bruts par an​

La Norvégienne Ada Stolsmo Hegerberg est une figure majeure du football féminin. Elle est attaquante depuis 2014 à l’Olympique Lyonnais. En 2018, elle marque l’histoire, en reportant le Ballon d’Or. Son palmarès est impressionnant : plus de 272 buts marqués en 10 ans et 6 Championnats de France gagnés ave l’OL. Elle gagne un salaire d’environ 34 000 euros par mois.

3. Megan Rapinoe - 402 000 euros bruts par an ​

L’Américaine Megan Rapinoe a rejoint l’équipe du Reign FC de Seattle en 2014 après avoir évolué à l’OL pendant une année. Elle a gagné 2 fois la Coupe du monde, en 2015 puis en 2019. Elle a remporté le Ballon d’Or en 2019. Elle ne se bat pas que sur le terrain de foot, Megan est une vraie combattante des droits des femmes aux USA. Elle est la 3ème joueuse la mieux payée au monde avec environ 33 500 euros bruts par mois.

2. Alex Morgan - 408 000 euros bruts par an​

L’Américaine Alex Morgan fait partie des joueuses les plus médiatisées du monde. Elle a été championne du monde en 2015 et 2019 avec l’équipe internationale américaine. Elle a joué au sein de l’OL pendant 2 ans. Elle touche un salaire mensuelle brut de 34 000 euros.

1. Samantha Kerr - 480 000 euros bruts par an​

L’Australienne Samantha est la fille d’un footballer australien. Elle commence sa carrière à 16 ans seulement auprès de Perth Glory. Elle rejoint Chelsea en 2019 et est classée 5ème au Ballon d’Or en 2018. Elle est la joueuse la mieux payée au monde avec un salaire de 40 000 euros bruts par mois.

“Je ne pense pas que Deschamps va ramener Benzema”

Noël Le Graët, président de la Fédération française de football, a souligné ses propos par le passé sur le refus du retour de Karim Benzema dans l’équipe nationale. Il sait que c’est presque impossible tant que Didier Deschamps reste en fonction. 

Malgré le bon travail de Karim Benzema au Real Madrid, l’attaquant ne figure pas dans l’équipe de Didier Deschamps. Sa dernière sélection en tant que “bleu” remonte au 8 octobre 2015. Depuis lors, en raison de l’affaire Valbuena, il a disparu des plans de l’équipe nationale. 

Le président de la Fédération française de football, a confirmé au Téléfoot que, pour le moment, cela ne changera pas, du moins jusqu’à ce que Deschamps fasse son temps chez les bleus. “

Personne ne peut nier qu’il est un bon joueur. Tout le monde sait qu’il est un footballeur exemplaire et merveilleux. Je le respecte, il a connu une année exceptionnelle“, a reconnu le leader du football français. “Est-ce que je regrette mes paroles ? Non. Si nous sommes logiques, Deschamps sera en charge de l’équipe jusqu’en 2022 au moins.”

Je ne pense pas qu’il va ramener Benzema. De plus, la justice a un rôle négatif dans cette affaire, le procès est en cours. C’est un gros problème, c’est devenu un long problème“, a-t-il ajouté 

Benzema a marqué 27 buts et obtenu 11 passes décisives lors des 48 matchs qu’il a disputés la saison dernière au Real Madrid. Mais, pour l’instant, ce n’est pas suffisant pour la France

On se retrouve en 2022 pour des nouveautés à ce sujet. Benzema, un retour en France ou pas ?